/news/world/guerre-en-ukraine

Le monde du sport américain se réjouit de la libération de Griner par la Russie

D’anciens entraîneurs et coéquipiers de la championne américaine de basketball Brittney Griner ainsi qu’une foule d’athlètes de haut niveau ont célébré jeudi sa libération après neuf mois de détention dans une prison russe. 

• À lire aussi: La basketteuse Brittney Griner sort de prison, échangée contre un célèbre marchand d'armes russe

Arrêtée en février pour trafic de drogue, la basketteuse de 32 ans a été libérée jeudi dans le cadre d’un échange de prisonniers entre Washington et Moscou.

Les soutiens de la vedette de la WNBA, le championnat nord-américain professionnel de basket féminin, et double médaillée d’or olympique ont exprimé leur joie et leur soulagement.

« J’ai été choquée. J’ai pleuré », a réagi Dawn Staley, qui a entraîné Griner en 2021 dans l’équipe nationale américaine auréolée d’or à Tokyo. « C’est le moment pour lequel nous avons tous prié. »

Brittney Griner a été huit fois sélectionnées All-Star de la WNBA et a mené les Phoenix Mercury au titre de champion de la ligue 2014.

« Miraculeusement, miséricordieusement, le décompte des jours de détention s’est terminé à 294 et notre amie, notre sœur revient à la maison », ont indiqué les Mercury et l’équipe de NBA des Phœnix Suns, dans un communiqué commun.

Les vedettes de la NBA Chris Paul, Trae Young et Kyrie Irving ont notamment exprimé leur soulagement sur Twitter après la libération de la joueuse qui a mis sa notoriété au service de la défense des communautés noires et LGBT+.

« Merci d’avoir donné l’exemple de ce qu’est une vraie guerrière », a écrit Kyrie Irving.

Brianna Turner, coéquipière de Brittney Griner avec les Mercury, a tweeté : « La meilleure nouvelle qui soit. Tellement heureuse pour BG, juste à temps pour les fêtes » de fin d’année.

L’Australienne Sandy Brondello, qui entraîne l’équipe de New York Liberty et a coaché Griner pendant huit saisons à Phoenix, a pleuré en apprenant la nouvelle.

« Il y avait beaucoup de larmes, mais des larmes de joie », a-t-elle confié à MSNBC. 

Elle a par ailleurs partagé ses incertitudes concernant un retour de Griner sur le terrain : « Je pense que pour l’instant, BG a besoin de se reposer, de récupérer et d’être avec sa femme et sa famille ».

La légende du tennis féminin Billie Jean King a remercié le président américain Joe Biden et « tous ceux qui ont travaillé si dur pour assurer sa liberté », tandis que A'ja Wilson, élue meilleure joueuse de WNBA et coéquipière olympique de Griner, a tweeté : « BG, Dieu est si bon ».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.