/news/currentevents

Un réseau de vols de viandes démantelé à Trois-Rivières?

Plusieurs épiciers de Trois-Rivières, en Mauricie ont été victimes de voleurs qui ont dérobé de la viande, des vols qui représentent plusieurs centaines de dollars et qui ont mené à l’arrestation de six personnes jeudi après-midi.

Les individus ont été transportés au quartier général de la police de Trois-Rivières pour être interrogés.

Selon les informations que TVA a obtenues, plus de 1000$ de produits auraient été volés. Les produits seraient de la viande en majorité et quelques fruits de mer. En termes de grosseur, c’est l’équivalent d’environ quatre paniers d’épiceries.

Les épiceries qui seraient touchées seraient le IGA de Pointe-du-Lac, le Métro Plus des Forges, le IGA des Chenaux et le IGA Jean-XXIII. Ils pourraient en avoir plus. Dans le même dossier, deux minifourgonnettes ont aussi été remorquées en fin d’après-midi.

Les vols à l’étalage dans les épiceries sont en hausse. Des vols de ce genre de produits dans les épiceries ont lieu environ deux, trois voire même quatre fois par semaine.

Est-ce que c’est le même réseau qu’on parlait en juin? Celui qui partirait de Montréal, récolterait son butin le long de la 40 jusqu'à Québec, puis reprendrait ensuite le manège le long de l'autoroute 20 avant d'écouler la récolte sur internet.

Les épiciers se serrent les coudes et regroupent les informations comme des photos et des vidéos des voleurs. S’ils finissent par réussir à prendre une plaque, ils appellent alors la police. C’est comme ça que ça s’est passé jeudi au IGA de Pointe-du-Lac.

Sur une caméra de surveillance, on peut voir que les voleurs font une épicerie et mettent des produits dans un panier. Ils vont ensuite dans une allée puis ouvrent leur manteau pour y mettre les produits. Ils en mettent même dans leurs pantalons.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.