/finance/realestate

Un milliardaire italien achète dans Charlevoix

Un grand actionnaire de Ferrari et de Stellantis étend ses possessions dans un secteur prisé au bord du fleuve

Située entre La Malbaie et Baie-Sainte-Catherine, la nouvelle acquisition de John Elkann surplombe le fleuve Saint-Laurent.

Photo tirée du compte Facebook du Groupe Martin Dostie

Située entre La Malbaie et Baie-Sainte-Catherine, la nouvelle acquisition de John Elkann surplombe le fleuve Saint-Laurent.

Alors que Charlevoix attire de plus en plus l’intérêt des vacanciers étrangers avec l’arrivée du Club Med, un milliardaire italo-américain vient de débourser plus de 1 million $ pour acquérir un superbe terrain dans la région.

John Elkann, arrière-petit-fils de Giovanni Agnelli, l’un des fondateurs du constructeur automobile italien Fiat, a acquis la propriété de près de 800 000 m2 (8,6 millions de pieds carrés) à la mi-décembre.

Giovanni « Gianni » Agnelli, mort en 2003, est le fondateur de la dynastie à laquelle appartient John Elkann.

Photo tirée de Twitter, @gianniagnelli

Giovanni « Gianni » Agnelli, mort en 2003, est le fondateur de la dynastie à laquelle appartient John Elkann.

Le terrain se trouve dans le secteur de Port-aux-Quilles, dans la municipalité de Saint-Siméon, à mi-chemin entre La Malbaie et Baie-Sainte-Catherine. Il surplombe le fleuve Saint-Laurent et se rend jusqu’à la route 138.

M. Elkann l’a payé 1,15 million de dollars, soit 150 000 dollars de moins que le prix de 1,3 million de dollars demandé par la vendeuse, Lynda Leclerc. La propriété était à vendre depuis près d’un an.

Le terrain est voisin d’une série de lots que John Elkann a achetés en 2010 pour 1,3 million $. 

Plus d’un kilomètre de berge

L’homme d’affaires, qui détient la double citoyenneté italienne et américaine, est donc propriétaire aujourd’hui de parcelles totalisant plus de 2,7 millions de mètres carrés (29,3 millions de pieds carrés) que le Saint-Laurent baigne sur plus d’un kilomètre. On y trouve aussi un petit lac, mais aucun bâtiment.

Groupe Martin Dostie

Photo tirée du compte Facebook du Groupe Martin Dostie

La municipalité de Saint-Siméon attribue une valeur d’à peine 360 000 $ à l’ensemble du domaine. L’an dernier, les taxes municipales se sont élevées à un peu plus de 3300 $. 

Le maire de Saint-Siméon, Sylvain Tremblay, n’était pas au courant de la transaction lorsque Le Journal l’a contacté, hier. Il espère que John Elkann n’a pas l’intention de développer le territoire à outrance.

« On veut s’assurer d’avoir un développement durable qui ne scrappe pas notre réalité territoriale, qui est exceptionnelle », a affirmé M. Tremblay.

« On veut garder notre territoire intéressant et non pas se ramasser avec une multitude de résidences à 800 000 $ comme au Massif alors qu’il n’y a personne dans le village », a-t-il ajouté.

Projet de parc national

Depuis plusieurs années, le gouvernement étudie la possibilité d’établir un parc national dans les environs. En 2014, les terres publiques du secteur avaient été protégées pour une durée de quatre ans.

« C’est la plus belle place de Charlevoix », a lancé le maire Tremblay.

Celui-ci a souligné que dans la région, plusieurs terrains de choix ont été vendus à de riches acheteurs au cours des dernières années. 

« Ce sont des lieux qui deviennent non publics, a dit Sylvain Tremblay. Il faut faire attention aux accès au fleuve. »

– Avec Philippe Langlois, Agence QMI 

John Elkann, l’héritier de l’une des grandes fortunes d’Europe 

Même s’il est né à New York, John Elkann possède la double nationalité italienne et américaine.

Photo AFP

Même s’il est né à New York, John Elkann possède la double nationalité italienne et américaine.

Peu connu au Québec, John Elkann est celui qui dirige actuellement les destinées de la famille Agnelli, l’une des plus puissantes d’Italie.

Né en 1976 à New York, M. Elkann est le petit-fils de Gianni Agnelli, qui a dirigé le constructeur automobile italien Fiat de 1966 à 1996. En 1997, M. Agnelli a choisi John Elkann, âgé d’à peine 21 ans, comme successeur.

Aujourd’hui, Forbes évalue la fortune personnelle de M. Elkann à 2 milliards $ US. Cette somme comprend sa part des intérêts de la famille Agnelli dans le holding Exor, lesquels valent actuellement 12 milliards $ CA.

Exor est le plus important actionnaire (14 %) de Stellantis, un groupe né en 2021 de la fusion des géants automobiles Fiat Chrysler et Peugeot. Il est également le premier actionnaire du constructeur Ferrari (23 %), de l’éditeur du magazine The Economist (43 %) et du club de football italien Juventus (64 %).

John Elkann préside le conseil d’administration d’Exor ainsi que ceux de Stellantis et de Ferrari.

Coup fumant

Contrairement à d’autres héritiers, M. Elkann a su montrer son sens des affaires. En 2013, pour permettre à Fiat d’avaler le constructeur américain Chrysler (sous l’impulsion du dirigeant italo-canadien Sergio Marchionne), il a réalisé un coup fumant en vendant la participation de 15 % que détenait Exor dans le géant suisse de la certification SGS.

La transaction a permis à Exor de récolter 2 milliards d’euros, soit trois fois plus que la somme investie dans l’entreprise 13 ans plus tôt. Par la suite, le titre de SGS en Bourse a relativement peu progressé.

C’est le Groupe Bruxelles Lambert (GBL), une société d’investissement des familles Frère (Belgique) et Desmarais (Québec), qui a acheté les intérêts d’Exor dans SGS. 

« GBL et ses actionnaires de contrôle – les familles Desmarais et Frère, que je connais bien – soutiendront pleinement la prochaine phase de développement chez SGS », avait déclaré John Elkann dans un communiqué publié à l’époque.

Paul Desmarais Jr avait alors fait son entrée au conseil de SGS tandis que M. Elkann s’en était retiré.

Les dynasties Desmarais et Agnelli n’ont pas conclu d’autre transaction d’importance depuis. Notons toutefois que le domaine de John Elkann dans Charlevoix se trouve à environ 30 minutes de route de celui des Desmarais, situé à Sagard.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.