/news/faitesladifference

Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer!

Cigarette.

Photo Adobe Stock

À partir d'aujourd'hui et jusqu’au 21 janvier prochain se tient la Semaine pour un Québec sans tabac. Cette campagne nationale de sensibilisation est une occasion en or pour discuter sans jugement et avec bienveillance du tabagisme avec vos jeunes afin de prévenir leur initiation à la nicotine ou d’accompagner et appuyer une personne qui fume de votre entourage dans son désir de se défaire de sa dépendance au tabac grâce aux multiples outils offerts par les services J’ARRÊTE.  

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

Mais au-delà de la sensibilisation aux méfaits de la consommation de tabac que nous nous devons de poursuivre, car bien que nous ayons cheminé, il est faux de penser que la lutte sur ce plan est terminée, nous désirons que cette semaine soit une occasion pour échanger avec les gens dépendants à la cigarette, les écouter et mieux les comprendre afin de moins les juger. 

Malgré eux, les fumeurs et fumeuses ont signé une mauvaise entente avec la cigarette. Ces derniers ainsi que leurs proches sont des victimes économiques et sociales de la manipulation et des mensonges de l’industrie du tabac. 

Vérité cachée 

Malheureusement, l’industrie de tabac a caché la vérité aux consommateurs sur les méfaits de leurs produits sur la santé pendant des années et leur culpabilité à cet effet a été réaffirmée par la Cour d’appel du Québec en mars 2019. Il est donc important de rappeler qu’il n’est jamais trop tard pour briser ce cercle vicieux et de se défaire de sa dépendance en résiliant son entente avec la cigarette et son industrie meurtrière. 

Vous comprendrez que comme porte-parole et comme directrice générale du Conseil québécois sur le tabac et la santé, nous ne pouvons pas rester silencieux et ignorer les ravages que cause le tabagisme. Encore aujourd’hui, le tabagisme est l’une des principales causes de mortalité évitable dans le monde. Au Québec, ce sont encore près de 13 000 personnes qui meurent annuellement de maladies qui lui sont attribuables. Actuellement, 974 800 Québécois demeurent dépendants d’un produit extrêmement nocif pour la santé. Un produit qui augmente le risque de développer l’un des 16 types de cancers et de souffrir de l’une des 21 maladies chroniques liées à la consommation de tabac. 

Profits en croissance 

Les conséquences sont aussi financières, car les profits de l’industrie du tabac ne cessent d’augmenter puisque les prix des cigarettes ne diminuent pas et que la taxe sur le tabac est fixe. Présentement, une personne qui fume dépense entre 3000 $ et 5 000 $ par année pour s’acheter des cigarettes. Alors que la taxe sur le tabac rapporte seulement 900 millions au Québec, les soins que nécessitent les personnes souffrant de maladies liées à leur consommation du tabac coûtent aux Québécois.es 2,5 milliards de dollars chaque année. 

En terminant, nous sommes convaincus qu'il est possible de se défaire de sa dépendance en s'appuyant sur ceux qui vous entourent et en se donnant la chance de profiter de la vie autrement. C’est une entente avec vous-même que nous vous invitons à signer, car le tabac, ce n’est pas un contrat à vie. Nous sommes là pour vous aider et vous accompagner dans votre désir de vous défaire de votre dépendance, car il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer. 

Photo courtoisie, ©Laurianne Gervais-Courchesne

Annie Papageorgiou, Directrice générale, Conseil québécois sur le tabac et la santé et Patrice Godin, Acteur, écrivain et ultramarathonien, Porte-parole de la Semaine pour un Québec sans tabac 2023

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.