/news/faitesladifference

Le Canada appuiera l’Ukraine jusqu’à la fin

Anita Anand, Ministre de la Défense nationale du Canada

Photo d'archives, AFP

Anita Anand, Ministre de la Défense nationale du Canada

Aujourd’hui, je visite pour la seconde fois, Kyïv. Ma dernière visite remonte à janvier 2022, et lors de celle-ci, je me suis émerveillée non seulement par la beauté et la richesse historique de la ville, mais aussi par sa population. 

Bien que cette année, la ville semble très différente de l'année dernière, ses habitants conservent le même courage, la même résilience et la même détermination, quand il s’agit de leur avenir.

D’ailleurs, j’ai eu une longue et productive réunion avec mon homologue ukrainien, mon cher ami et ministre de la Défense, Oleksii Reznikov, afin de mieux comprendre les priorités défensives les plus urgentes de l'Ukraine.

Le prix à payer

L’Ukraine et le Canada sont deux pays qui ont des choses en commun. Nos hivers glaciaux et nos démographies se ressemblent. La grande différence en ce moment, c’est que les Ukrainiens ne jouissent pas de la même paix et de la même sécurité auxquelles nous sommes habitués en tant que Canadiens. L'invasion illégale et les bombardements injustifiables par la Russie en Ukraine font des ravages sur la population ukrainienne et menacent la sécurité mondiale.

Il y a un prix à payer pour aider l'Ukraine, mais le prix qui résulterait de notre inaction serait bien plus élevé. Quel signal enverrions-nous à la Russie et aux autres agresseurs potentiels si les alliés de l'OTAN, y compris le Canada, restaient en retrait et ne faisaient rien?

Que ferait Poutine s'il croyait qu'il n'y avait aucune conséquence à l'invasion brutale d'un pays souverain qui ne veut rien d'autre que vivre dans la paix et l'indépendance? Pour le Canada, il est inconcevable de ne rien faire.

L’aide du Canada

Depuis le début de 2022, notre pays a engagé plus de 5G$ en aide militaire, économique et humanitaire. Plus de 1G$ a été annoncé en aide militaire uniquement. Aujourd’hui, j'ai aussi annoncé un don supplémentaire de 200 véhicules blindés de transport de troupes fabriqués au Canada.

Notre aide à l'Ukraine ne comprend pas seulement du matériel, mais aussi de la formation et du transport. Grâce à l'opération UNIFIER, le Canada a formé plus de 35 000 soldats ukrainiens pour qu'ils acquièrent les compétences dont ils ont besoin pour défendre leur nation. Grâce à un détachement aérien basé en Écosse, nos avions militaires ont livré plus de six millions de livres d'aide militaire, offerte par le Canada et ses alliés, en Ukraine.

Lorsque je voyage au Canada, je vois des drapeaux ukrainiens flotter sur les maisons, aux fenêtres des voitures et près des enseignes de nos petites entreprises. Voilà pourquoi: ce qui se passe en Ukraine déterminera l'avenir des règles internationales qui assurent notre sécurité depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Répondre à cette agression fait savoir à la Russie et à d'autres agresseurs potentiels que leurs crimes ne peuvent rester impunis et sans conséquences.

Ne rien faire n'est pas et ne pourra jamais être une option pour le Canada. Cette aide est au cœur de nos propres intérêts nationaux.

Nous sommes et serons aussi longtemps qu’il le faudra aux côtés de l’Ukraine, car ce qui se passe présentement déterminera le monde dans lequel nos enfants grandiront.

Anita Anand, ministre de la Défense nationale du Canada

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.