/regional/troisrivieres/mauricie

Du travail de proximité pour rejoindre les familles isolées

Les familles vulnérables seront désormais mieux encadrées puisque Québec lance des projets pilotes partout au Québec pour mieux cibler les besoins grâce au travail de proximité.

C'est un pas de plus vers un meilleur développement des tout-petits. Cinquante intervenants seront embauchés pour aller à la rencontre des familles. Un projet-pilote qui verra le jour dans 13 régions, dont six organismes en Mauricie-Centre-du-Québec participent. 

L'objectif : aller rejoindre les familles plus isolées. 

Ces nouvelles ressources coûteront au gouvernement 9 millions $ sur une période de trois ans. 

«Des travailleurs de proximité vont rencontrer des familles, développer des liens avec [elles]. Ce qui est important en bout de ligne, c'est de tisser ces liens, mais aussi de déterminer des ressources. Comment on peut soutenir ces familles-là? Et comme on travaille avec des organismes qui sont déjà implantés dans le milieu? Qu'on pense aux maisons de la famille, à la pédiatrie sociale, ce sont déjà des gens qui possèdent des ressources qui vont pouvoir aider des familles», a expliqué la ministre de la Famille, Suzanne Roy. 

La langue, le transport, les moyens financiers... Les barrières sont nombreuses pour certains parents qui auraient besoin d'aide. 

Les intervenants se déploieront sur le terrain dans des endroits qui sont susceptibles d'être fréquentés par les familles. Ça pourrait être dans des parcs par exemple, des hôpitaux ou encore dans les centres commerciaux. 

«C'est des bras et des yeux supplémentaires qui seront sur le terrain. Elle devra aussi siéger sur les différentes tables de concertation et bien connaitre toutes les ressources pour pouvoir référer les familles aux bonnes ressources», a ajouté la directrice générale de la Maison des familles Chemin-du-Roi, Marie-Agnès Lebreton. 

Chaque organisme a une réalité différente. C'est donc dire que toutes les interventions seront adaptées selon les milieux et les besoins. 

«Pour moi, c'est vraiment un premier grand pas vers, par rapport à la Commission Laurent aussi, valoriser, mais aussi financer adéquatement aussi les travailleurs de proximité. Je disais qu'il fallait être tous des travailleurs de proximité et c'est la seule façon qu'on peut bien capter les enfants et les familles en difficulté», a mentionné Dr Gilles Julien, le fondateur de la Fondation Dr Julien et pédiatre social bien connu et très impliqué pour la cause. 

Les résultats seront analysés, puis les projets, adaptés selon les besoins. 

Le processus d'embauche est maintenant enclenché.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.