/regional/troisrivieres/mauricie

Saint-Paulin: les versements repoussés d'un mois

L'incompréhension et la déception n'ont pas diminué chez bon nombre de résidents de Saint-Paulin, en Mauricie, puisque le compte de taxes ne sera pas réduit comme plusieurs le réclamaient, même si les versements seront repoussés d'un mois. 

Le compte de taxes d'une majorité de contribuables a subi une hausse exponentielle, notamment en raison du nouveau rôle d'évaluation. Tout ce que le conseil municipal peut faire, c'est d'échelonner les paiements sur une plus longue période. Le premier paiement, dû en février, serait reporté en mars, et ainsi de suite pour les versements de mai et de juillet.

Ce projet de règlement n'a toutefois pas été bien accueilli par certains citoyens, qui considèrent que les élus n'ont pas entendu leur demande. «Dans un mois on va continuer à être aussi misérables qu'avant», a répondu un résident.

«La seule solution qu'on avait, c'était de prolonger les paiements d'un mois», a fait valoir le maire de Saint-Paulin, Claude Frappier. Impossible de revoir le budget, et aussi hors de question pour la municipalité d'emprunter pour payer certaines dettes, a-t-il ajouté.

Il a aussi été proposé aux citoyens de diviser leurs versements. Par exemple, une personne qui doit 500 $ pour le mois de mars pourrait en verser la moitié en février, puis le reste avant la date limite. «Je suis d'accord avec eux-autres, qu'est-ce qu'ils vont faire. Ça va laisser une chance aux gens de respirer», a laissé entendre une citoyenne.

Lors de l'assemblée publique du conseil municipal, mercredi soir, devant une salle presque pleine, le mécontentement de résidents s'est encore fait entendre. «C'était intense. On n'avait pas les réponses à nos questions. Il y a une madame hier, elle n'était vraiment pas contente. C'était vraiment triste de l'entendre», a raconté Christine Bastien, une résidente de Saint-Paulin.

«C'est sûr que les gens ne sont pas contents de ce qu'on a décidé pour le budget, mais en dernière réunion, ils nous avaient demandé de trouver un moyen d'être plus lousse», a expliqué M. Frappier.

Il espère être en mesure de réduire les comptes de taxes l'an prochain, et assure qu'il y aura quatre versements en 2024, plutôt que trois. Quant au projet de règlement, déposé mercredi, il devrait être adopté samedi par le conseil, en séance extraordinaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.