/news/faitesladifference

Santé mentale: pour faire face à la musique, misons sur la danse!

Ariwasabi - Fotolia

La danse fait partie intégrante de l’expérience humaine. Les bébés apprennent souvent à se trémousser sur de la musique avant d’apprendre à marcher. On retrouve des styles de danse spécifiques à toutes les cultures et c’est un mode d’expression utilisé depuis toujours! Mais connaissons-nous vraiment tous ses bienfaits? 

Alors que, chaque année, le mois de janvier est l’occasion de démystifier la santé mentale, il est plus que nécessaire de reconnaître la danse comme solution à de nombreux enjeux de société.

Chez Prima Danse, il y a plus de dix ans que nous utilisons la danse comme moyen d’intervention sociale pour aider les gens, notamment ceux issus de populations vulnérables, à se sentir mieux dans leur corps, mais aussi dans leur tête.

Un jeu d’enfants

La santé mentale des enfants et des jeunes est plus fragile que jamais. Le contexte pandémique n’a fait qu’exacerber des réalités déjà présentes partout au Québec. Anxiété de performance, inactivité et temps d’écran en augmentation, détresse psychologique et manque d’estime de soi font partie du quotidien de nombreux jeunes Québécois. Or, la danse est un outil extraordinaire pour les aider à surmonter ces défis! En dansant avec leurs pairs, de manière ludique et sans jugement, avec des intervenants de confiance, ils sont à même de développer de nombreuses compétences et de s’ouvrir aux autres.

Ainsi, les intervenants de Prima Danse sont aux premières loges pour constater les bienfaits de la danse chez les enfants et les adolescents lors d’ateliers en milieu scolaire ou communautaire.

La danse permet aux jeunes de travailler plusieurs aspects d’eux-mêmes, comme l’affirmation de soi et l’acceptation des autres, l’ouverture au monde et le développement de la pensée critique. Étant un langage non verbal directement en lien avec la gestion des émotions, elle permet une introspection pour faire ressortir les sentiments, qu’ils soient négatifs ou positifs, grâce à la musique et au mouvement.

C’est aussi une occasion parfaite pour aborder en groupe une foule de sujets de société tels que les stéréotypes de genre, la représentation de la sexualité dans les médias, l’inclusion sociale, le racisme, l’homophobie, la prévention de la violence et la sensibilisation à l’intimidation.

Vieillir en dansant

La danse a également mille et un bienfaits pour les adultes, particulièrement pour les aînés. Évidemment, cette pratique leur permet de bouger, ce qui est un élément clé pour les maintenir actifs et autonomes, mais c’est également un excellent vecteur de socialisation. La danse permet de briser l’isolement qui entraîne trop souvent des troubles de santé mentale, en donnant une occasion unique d’échanger avec d’autres, tout en développant de nouveaux liens d’appartenance à travers la musique, le rythme et le corps.

Trouver les mots justes pour exprimer nos émotions, notre solitude ou nos inquiétudes n’est pas chose facile. Il peut être plus efficace de laisser parler nos corps et tout le monde devrait en avoir l’occasion.

Alors que les besoins en intervention se multiplient et que l’accès aux ressources est limité, pensons aux alternatives différentes qui s’offrent à nous. Dans un monde où nous n’avons plus le temps de prendre le temps, misons collectivement sur des initiatives multifacettes qui développent des communautés et permettent à petits et grands d’être en meilleure santé, tant physiquement que mentalement. Et pour faire face à la musique, la plus joyeuse comme la plus triste, dansons!

Photo courtoisie, Motus Créatif

Katrina Journeau, Cofondatrice de Prima Danse

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.