/news/culture

TVA: Roxane Bruneau est la coach de «La deuxième voix»

musiparc Roxane Bruneau

Photo d'archives

Roxane Bruneau est la cinquième coach de «La Voix». Elle va recruter six candidats, choisis parmi ceux qui n’ont fait tourner aucune chaise aux Auditions à l’aveugle, qui vont ensuite s’affronter dans «La deuxième voix», diffusée exclusivement sur TVA+. 

• À lire aussi: «La Voix» donne une seconde chance

La chanteuse s’est dite surprise et surtout très contente de cette proposition. «Quand on m’a dit que c’était une compétition parallèle sur le web, ça me collait tellement à la peau, a-t-elle raconté en entrevue. C’est là que j’ai commencé, c’est comme un retour des choses. En plus, je donne une deuxième chance à des jeunes qui sont passés dans le beurre durant les Auditions à l’aveugle.»

Elle a d’ailleurs tenu à faire le même exercice que les coachs, c’est-à-dire qu’en coulisses, elle tourne le dos à la scène et choisit ses candidats à l’aveugle. «Je voulais souvent qu’aucun coach ne se tourne parce qu’il y a des voix que j’espérais récupérer.»

Les voix atypiques lui plaisent particulièrement. «Je suis partie à la recherche de voix qui sortent de l’ordinaire. Mon premier poulain, Ryan Guay, est venu me toucher parce qu’il parlait quasiment sur la musique au début de son audition. C’était comme un slam. Il n’y en a pas beaucoup qui tentent ça et ça m’a plu.»

  • Écoutez le segment culturel d’Anaïs Guertin-Lacroix diffusé chaque jour en direct 6 h 35 sur QUB radio : 

Un accompagnement amical

Après seulement six ans de carrière en musique, elle reconnaît n’avoir pas énormément d’expérience, même si elle a suffisamment de conseils à donner aux jeunes qui veulent se lancer. «Je leur ai dit, dès le départ, qu’ils n’auront pas une coach comme Lara Fabian qui va être capable de leur dire qu’ils n’ont pas atteint le si bémol, a-t-elle plaisanté. Je vais davantage leur permettre de découvrir leur personnage de scène, leur identité artistique, à habiter leurs corps...»

D’un point de vue vocal, elle veut surtout les faire sortir de leur zone de confort. «Ceux qui chantaient en anglais, je vais les faire chanter en français. Ce qui est important pour moi, c’est l’interprétation. Je veux qu’ils comprennent ce qu’ils chantent, car s’ils ne comprennent pas les paroles, les gens qui les écoutent ne comprendront pas non plus.»

Bienveillante et amicale, Roxane veut aussi leur faire comprendre que le plaisir doit être permanent dans cet exercice. «Dans mes débuts, France Castel m’a aidée en coulisses d’un festival pour calmer mon stress. Elle m’a pris par les épaules en me disant: "peu importe ce que tu vas faire sur scène, il n’y a personne qui va mourir. On n’est pas des chirurgiens, amuse-toi"! Je veux enlever à mes candidats cette pression, qu’ils se fassent aussi une carapace face aux critiques. Je veux qu’ils se sentent bien, peu importe le contexte dans lequel ils vont se trouver.»

Roxane Bruneau voit «La deuxième voix» comme une belle expérience. «Ça va me permettre de rencontrer des gens et de redonner des conseils qu’on m’a donnés et que j’applique toujours dans mon quotidien.»

Les épisodes de «La deuxième Voix» seront disponibles les 12 février, 26 février et 12 mars uniquement sur TVA+.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.