/regional/montreal/montreal

La STM fait «l’ultime maximum» avec ses ressources

Joël Lemay / Agence QMI

Obligée de couper des services en raison d’un important déficit, la Société de transport de Montréal (STM) fait son maximum avec les ressources qu’elle a, juge le président de son conseil d’administration.

• À lire aussi: Guilbault et Plante annoncent un investissement de 565 M$ pour améliorer le métro

• À lire aussi: QS réclame un «électrochoc» pour maintenir les sociétés de transport en vie

«Avec les ressources qu’on a, on fait l’ultime maximum pour être au rendez-vous», a soutenu Éric Alan Caldwell en séance du conseil municipal, lundi.

Le réseau de transports montréalais fait face à un important déficit budgétaire de 78 millions $ pour 2023 qui force des coupes dans ses services.

«Cette année on reste devant ce même défi [budgétaire], et vous savez quoi? On va rester devant ce même défi-là s’il n’y a pas des choix collectifs qui sont faits pour améliorer le financement du transport en commun. On va être dans une situation année après année où on va justement courir après un financement pour s’assurer d’être en rendez-vous», a-t-il souligné.

Il répondait ici à une question de Christine Black de l’opposition qui lui demandait si d’autres coupes étaient à venir dans le service.

En novembre, le réseau de transport de la métropole avait dit qu’il réduirait le passage des métros en dehors des heures de pointe.

Au début du mois de janvier, la STM avait annoncé qu’elle mettait fin à son offre d’un autobus aux 10 minutes lors des heures de pointe sur huit lignes du réseau, dont les lignes 18 (Beaubien) et 141 (Jean-Talon Est). Ce n’est pas la première fois que la STM coupe dans ce service puisque 31 lignes d’autobus étaient disponibles à un intervalle de 10 minutes avant la pandémie.

«Le 10 minutes max était planifié à une époque pour réduire l’entassement à l’heure de pointe. Le service reprend plus le soir et la fin de semaine», a indiqué M. Caldwell.

Une manifestation est organisée jeudi matin «en mémoire du défunt réseau 10 minutes max» par Trajectoire Montréal et le Conseil régional de l’environnement de Montréal, qui craignent d’autres coupes plus importantes dans les transports en commun.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.