/finance/homepage

M&M's renonce à ses mascottes jugées wokes

Face à la polémique, M&M's renonce pour le moment à utiliser dans ses publicités ses mascottes colorées en raison des critiques de la droite conservatrice américaine qui juge ses bonbons en chocolat wokes. 

La controverse a commencé en septembre avec l’arrivée dans la famille des porte-paroles M&M’s de Purple dont la couleur violet symbolise le soutient à la communauté LGBTQ. 

Purple est le 3e personnage féminin avec Green et Brown. Ces derniers selon M&M'S représentent l'acceptation sociale et l'inclusion. 

Des internautes reprochaient à Mars Wrigley, maison mère de M&M's, d’avoir politisé ses friandises. Selon eux, les personnages M&M'S étaient devenus wokes.

  • Écoutez l'édito de Luc Laliberté diffusé chaque jour en direct 13 h 43 via QUB radio :

Récemment, la polémique a refait surface avec la commercialisation d'un paquet spécial en édition limitée qui ne contenait que les trois personnages féminins Purple, Green et Brown.

Les «M&M's wokes sont de retour», s'est insurgé Tucker Carlson, l'un des présentateurs-vedettes de la chaîne Fox News. Carlson, connu pour ses prises de position très conservatrices, a mentionné, sur un ton moqueur, que Green était «peut-être lesbienne» et que Purple était «obèse».

«Nous avons décidé de mettre les personnages sur pause pour un temps indéterminé», a annoncé M&M’s face à la controverse. 

C’est la comédienne et humoriste Maya Rudolph qui va remplacer les porte-paroles en chocolat dans les prochaines publicités de M&M’s. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.