/news/law

«Si on s’aimait»: Louise Sigouin plaide coupable devant l’OPSQ

Photo d'Archives Agence QMI

L’ex-sexologue Louise Sigouin a plaidé coupable à tous les chefs d’accusation pesant contre elle relativement à deux plaintes, mardi, lors de son audience devant le conseil de discipline de l’Ordre professionnel des sexologues du Québec (OPSQ). 

• À lire aussi: «Si on s’aimait encore»: des couples en difficulté recherchés

• À lire aussi: Louise Sigouin se retire de l’Ordre des sexologues du Québec

Une décision sera rendue incessamment, mais l’OPSQ a indiqué à l’Agence QMI qu’elle n’est pas au fait, à ce stade-ci, des chefs d’accusation, le dossier relevant de son conseil de discipline.

Selon «Le Devoir», celle qui s’est fait connaître du grand public à travers l’animation de l’émission «Si on s’aimait», diffusée à TVA, a quitté l’OPSQ au printemps 2022.

«Si on s’aimait» doit revenir pour une quatrième saison et il doit y avoir également une édition spéciale consacrée aux couples, baptisée «Si on s’aimait encore». 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.