/regional/montreal/montreal

Déneigement: Montréal dépasse son budget avant la fin de l’hiver

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Face à un hiver record pour la neige, la Ville de Montréal a déjà dépassé le budget prévu pour le déneigement et doit injecter 23 M$ supplémentaires pour couvrir ses activités.

Près de 92 centimètres de neige ont été ramassés lors des opérations de déneigement entre le début de l’année et le 20 février 2023.

Ceci a coûté environ 76 M$, soit 1 M$ de plus que le budget de toute l’année 2023 des contrats de déneigement des chaussées et des trottoirs, mais aussi ceux d’élimination de la neige.

À ce moment-là, trois opérations de chargement de la neige avaient déjà été déclenchées dans la métropole.

Depuis, la Ville a dû réaliser un autre chargement. Le déneigement coûtera donc assurément plus cher que prévu.

L’administration Plante doit aller piger dès maintenant dans sa réserve «neige» de 23 M$. En 2018, elle avait mis en place ce fonds pour limiter les impacts des tempêtes difficiles à prévoir.

«Chaque année en prévoyant le budget pour le déneigement, on se garde une réserve pour compléter le budget», a indiqué Marikym Gaudreault, attachée de presse du comité exécutif de la Ville.

La totalité des 23 M$ présents dans ce fonds devrait permettre de couvrir l’équivalent «d’une ou des tempêtes totalisant quelque 27 cm de neige au sol», selon la Ville.

«Advenant le cas où l’hiver serait plus rigoureux, des fonds supplémentaires pourraient être nécessaires d’ici à avril 2023», est-il possible de lire dans les documents du comité exécutif de mercredi.

Il n’est pas inhabituel pour la Ville d’aller piocher de l’argent dans cette réserve. Il s’agit toutefois de la première fois qu’elle le fait dès le mois de mars. Lors des années précédentes, le virement budgétaire se faisait entre juin et septembre.

«Cette année, nous devons faire appel à la réserve plus tôt, car nous avons reçu des précipitations de neige record entre janvier et février», a mentionné Mme Gaudreault.

D’autres fonds devraient donc être injectés au cours de l’été afin de couvrir les tempêtes qui pourraient survenir en novembre et décembre prochain. Ces coûts sont estimés autour de 30 M$.

L’opposition officielle s’inquiète d’un mauvais calcul fait par l’administration Plante.

«Nous ne sommes même pas à la fin de la saison hivernale et, déjà, l’administration Plante vide entièrement la réserve budgétaire dédiée au déneigement, qui doit normalement servir à affronter les imprévus liés à l’hiver montréalais», a souligné le chef d’Ensemble Montréal, Aref Salem.

Le budget total pour le déneigement à Montréal est de 189 M$, ce qui inclut par ailleurs le salaire des cols bleus et le prix du carburant de leur machinerie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.