/news/law

Homme battu à mort: Est-il apte à subir son procès?

systeme de justice

Simon Clark/Agence QMI

Accusé d’avoir battu à mort un homme dans un bar de Sherbrooke à l’été 2020, le jury a entendu jeudi après-midi les premiers témoins qui lui permettra de déterminer s’il est apte à subir son procès.

• À lire aussi: Homme battu à mort à Sherbrooke: un jury devra décider si l’accusé est apte à subir son procès

Rappelons que le jury composé de huit hommes et six femmes doit déterminer si l’état mental de Kevin Sanders lui permet de poursuivre les procédures judiciaires.

Le juge de la Cour Supérieur Charles Ouellet a mentionné aux jurés que l’accusé est pour l'instant présumé apte. «Vous devrez faire abstraction du crime qui lui est reproché et décider sans préjugés ou sympathie, si c'est toujours le cas», a-t-il ajouté.

Ils devront donc répondre à deux questions. L’accusé de 28 ans souffre-t-il de troubles mentaux? Si oui, ces troubles mentaux le rendent-il incapable de mener sa défense ou d’aider ses avocats à le faire?

Interné à l’Institut de psychiatrie légale Philippe-Pinel, Kevin Sanders a subi une évaluation la semaine dernière. La psychiatre qui l’a évalué figure d’ailleurs parmi les témoins.

Le juge a émis une ordonnance de non-publication pour la durée de cette procédure, afin de préserver l'intégrité du procès à venir.

Les faits qu’on reproche à Kevin Sanders remontent au mois d’août 2020. En pleine crise, il aurait rué de coups Joël Mailhot à l’intérieur de la Taverne Urbaine de Sherbrooke. La victime a ensuite succombé à ses blessures.

- Avec les informations de Jean-François Desbiens - TVA Nouvelles

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.