/news/environnement

Journée mondiale du recyclage «j’aurais envie de donner une médaille à tous les Québécois», dit un expert

Depuis sa création en 2018, la journée mondiale du recyclage vise à sensibiliser les citoyens aux enjeux du recyclage et les inciter à en faire. 

• À lire aussi: RECYC-QUÉBEC lance une campagne pour briser certaines idées reçues

Cette journée est également un moment opportun pour parler de l’importance du tri des déchets, qui joue un rôle essentiel dans le processus de recyclage.

«J’aurais envie de donner une médaille à tous les Québécois qui, depuis bien des années, font l’effort», explique Marc Olivier, professeur-chercheur au Centre de transfert technologique en écologie industrielle. «Oui on s’est améliorés, mais il y a encore du chemin à faire.» 

Le professeur explique qu’il est important de mettre en place des stratégies pour permettre aux citoyens de faire un bon tri au domicile. 

«On a mis en place un nombre de changements durant les quatre prochaines années pour améliorer les performances de notre gestion des matières résiduelles», dit-il. «Ce qui va changer d’une façon visible, c’est la consignation. Aujourd’hui, on a une consignation pour certaines canettes d’aluminium seulement, des bouteilles de boissons gazeuses, mais d’ici quatre ans, l’entièreté de tous les contenants de breuvages de 100 ml à 2 L seront affublés d’une consignation.» 

Pour que ce changement puisse se faire, M. Olivier explique que 1500 points de dépôt supplémentaires seront mis en place pour être en mesure d’accueillir les contenants. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.