/news/world

Un champignon tuant jusqu’à 60% des gens infectés se répand aux États-Unis

Un champignon mortel qui cause une infection difficile à traiter se propage à un rythme «alarmant» aux États-Unis, a prévenu le Centre de contrôle et de prévention des maladies.

«L'augmentation rapide et la propagation géographique des cas sont préoccupantes et soulignent la nécessité d'une surveillance continue», a martelé lundi l’épidémiologiste du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le Dr Meghan Lyman, par communiqué.

Le champignon émergent Candida auris, considéré comme «une menace urgente de résistance aux antimicrobiens», s’est répandu à un rythme «alarmant» entre 2020 et 2021, selon les données de l’organisation américaine.

En effet, les dépistages de cette infection fongique auraient triplé entre 2020 et 2021, passant de 1471 à 4041 cas, selon le rapport.

«Le CDC a continué de voir une augmentation de cas en 2022», a précisé le communiqué.

Tout aussi inquiétant: le nombre de cas de ces champignons résistants aux médicaments antifongiques, normalement utilisés pour le traitement, ont également triplé en 2021.

Si le champignon n’est généralement pas une menace pour les personnes en santé, les malades qui séjournent longtemps dans des établissements de santé ou qui ont recours à des dispositifs médicaux invasifs sont plus à risque d’en être infecté.

Ainsi, le CDC a considéré le champignon «comme une menace [...] urgente», vu sa propension à «[résister] à plusieurs médicaments antifongiques, se [propager] facilement dans les établissements de santé et provoquer des infections graves avec des taux de mortalité élevés».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.