/sports

Première ligue sportive «topless» au monde: des femmes compétitionneront seins nus aux États-Unis

La top-modèle Holly Sonders sera à la tête de cette ligue

Instagram

PHOTO INSTAGRAM TIRÉE DU COMPTE DE HOLLY SONDERS

Après une ligue féminine de football en lingerie, voilà qu’une nouvelle ligue sportive très osée s’apprête à voir le jour aux États-Unis: une ligue où les femmes ont les seins nus. 

• À lire aussi: Gisele Bündchen dément sortir avec un ami de Tom Brady

C’est ce qu’a annoncé une ancienne vedette de télévision américaine devenue modèle sur les réseaux sociaux, Holly Sonders.

Celle qui s’expose en très légères tenues aguichantes sur Twitter et Instagram, entre autres, lancera en avril la Xposed League. Selon ce qu’il est permis d’apprendre, les participantes s’affronteront dans divers sports sans le port du soutien-gorge.

Sonders n’a toutefois pas encore précisé quels seront les sports de compétition. Mais en faisant défiler le contenu de son fil Instagram, elle a laissé des indices. Le golf figurerait dans la liste.

Les plus belles et les plus chaudes

«Imaginez vos femmes modèles préférées sur Instagram compétitionner entre elles dans vos sports favoris alors qu’elles ne portent presque rien, a-t-elle écrit. Ma fantaisie devient une réalité en avril. Xposed Sports proposera un contenu de grande qualité avec les plus belles femmes du monde. Elles seront en feu», a-t-elle écrit sur la page professionnelle de cette nouvelle ligue.

Selon ses dires, Sonders aurait trouvé toutes les participantes à sa première compétition.

«Je vais superviser toutes les opérations et m’assurer que le contenu soit de haute qualité. Je veux que les femmes soient en sécurité, qu’elles aient du plaisir et qu’elles s’amusent, a-t-elle expliqué sur les réseaux sociaux, provoquant des cascades de réponses.

«Cette ligue est créée par des femmes et pour les femmes, a ajouté la fondatrice âgée de 36 ans. Les féministes devraient en faire l'éloge, car elle créera des opportunités pour les femmes.»

Des matchs en lingerie depuis plus d’une décennie

Cette initiative s’ajoute à celle de l’Extreme Football League aux États-Unis. Autrefois appelée la Lingerie Football League et la Legends Football League, les athlètes sont vêtues d’équipements de protection aux genoux, aux coudes, aux épaules et à la tête.

Mais elles exhibent leurs culottes et leur soutien-gorge.

Cette ligue compte maintenant huit équipes au pays de l’Oncle Sam alors que le calendrier 2024 sera annoncé à l’automne.

Même le Canada avait compté quatre formations d’une ligue de football en lingerie en 2012.

Souvent pointé du doigt et vertement critiqué depuis la fondation en 2009, le commissaire de la X-League, Mitch Mortaza, n’a jamais caché ses objectifs. Selon lui, le « sexe vend ».

«Nous avons une ligue de Tom Brady, David Beckam et Maria Sharapova. C’est le modèle d’affaires, avait-il exprimé au réseau ABC en septembre 2013. Nous sommes très honnêtes. Je crois que ceci aide définitivement dans le marketing du sport.»

Qui est Holly Sonders?

Sonders s’est fait connaître dans l’univers des médias sportifs de 2010 à 2020 alors qu’elle a percé l’écran sur la chaîne Golf Channel comme l’une des grandes vedettes de l’émission matinale « Morning Drive ». Elle a aussi participé à quelques programmes consacrés à l’enseignement du golf jusqu’en 2014.

Elle a ensuite fait le saut au réseau Fox où elle participait aux couvertures des matchs de la NFL et à l’Omnium des États-Unis, de 2015 à 2018. À maintes reprises, elle a figuré au sommet des palmarès des plus belles femmes de l’univers du golf du magazine Golf.com.

Par la suite, elle a bifurqué vers la vie de modèle sur les réseaux sociaux, se présentant en tenues explicites, flirtant fréquemment avec les limites des règles de publication.

Avant de faire carrière dans les médias, elle a porté les couleurs de l’équipe de golf des Spartans de l’Université Michigan State jusqu’en 2009, remportant au passage le championnat de la conférence Big Ten en 2007. Elle est maintenant la conjointe de l’ex-boxeur et double médaillé olympique, Oscar de la Hoya. Celui qui est surnommé « Golden Boy » est devenu promoteur de boxe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.