/regional/sherbrooke/estrie

Explosion de Val-des-Sources: l'entreprise qui fournissait le propane veut ravoir son permis

Cette procédure a permis d’en apprendre un peu plus, mardi, sur les circonstances de l'accident et sur la quantité impressionnante de propane qui transitait en plein quartier résidentiel.

La Régie du bâtiment du Québec s'oppose à la demande de permis visant à entreposer et à distribuer du gaz, formulée par Idéale Énergie Gaz Propane parce que, selon elle, l'entreprise de Westbury n'aurait jamais dû fournir en propane André Vachon, qui opérait illégalement un commerce d'entreposage et de distribution de propane à son domicile, là où une explosion a fait une blessée et détruit deux maisons en juillet 2022.

Lors de l’audience tenue devant un régisseur de la RBQ, l'enquêteuse Hélène Maheux est venue résumer les témoignages recueillis au cours de l'enquête. 

Le jour de l'explosion, c'est une voisine qui est venue faire remplir sa bonbonne de propane par la femme d’André Vachon, Hélène. 

La cliente aurait raconté que l'opération de transvasement du propane s'est faite à l'extérieur devant le garage, que Mme Vachon aurait eu des difficultés avec le branchement, qu'elle aurait utilisé un tournevis et que l'explosion est survenue.

Lors de son interrogatoire tenu peu après les événements, André Vachon aurait admis tenir un commerce de propane à sa résidence de la rue Letendre depuis 2013 sans détenir le permis nécessaire.

L'ingénieur et expert dans le domaine du propane, Jacques Renaud, a témoigné mardi à l'effet qu'il a trouvé sur place deux réservoirs de 420 livres, 24 réservoirs de 100 livres, une cinquantaine de 20 et 30 livres et plus d'une centaine de bouteilles d'une livre. 

Selon lui, l'endroit représentait clairement des signes de non-conformités, notamment un entreposage non-sécuritaire et des bonbonnes périmées depuis des années, et tout ça sans respecter le zonage.

André Vachon aurait aussi admis aux enquêteurs que son entreprise fournissait le propane pour le Festival des gourmands depuis 40 ans et que chaque vendredi depuis deux ans, elle ravitaillait les bonbonnes des campeurs au camping de l'Oiseau bleu à partir de son installation située sur le terrain de son fils sur la rue du Roy.

À l'été 2022, les clients payaient 20 $ pour le remplissage d'une bonbonne de 20 livres et 30 $ pour 30 livres.

Rejoint au téléphone par TVA Nouvelles mardi, le propriétaire du camping et maire de Val-des-Sources, Hugues Grimard, a affirmé «ignorer à l’époque qu’André Vachon opérait sans le permis nécessaire» et dit avoir été «très surpris» lorsqu’il a appris cette information au cours des derniers mois.Le permis d'exploitation du fournisseur d’André Vachon, Idéale Énergie Gaz Propane, était échu depuis 2019. 

Suite à une perquisition menée au bureau de l'entreprise le 8 septembre dernier, les documents saisis par l'enquêteuse Hélène Maheux l'ont amené à dire qu'entre décembre 2017 et juillet 2022, Idéale aurait facturé pour 192 279 litres de propane à André Vachon.

Lors du contre-interrogatoire de l'enquêteuse par l'avocat d'Idéale Énergie Gaz Propane, celle-ci a confirmé que l'entreprise de Westbury avait fait une demande de permis en janvier 2022 mais que des documents étaient manquants. 

Une nouvelle demande a été faite le 8 août 2022 et c'est cette demande qui est à l'étude devant le régisseur cette semaine.

Une deuxième journée d’audience est prévue mercredi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.