/news/world/guerre-en-ukraine

Les États-Unis ont-ils assez de munitions en cas de guerre contre la Russie?

Le chef d'état-major américain, le général Mark Milley, a prévenu mercredi qu'une guerre entre les États-Unis et une autre puissance majeure entraînerait une consommation de munitions «extraordinaire», et que le pays devait s'assurer d'être prêt.

• À lire aussi: Le Royaume-Uni et l'Allemagne «aux côtés de l'Ukraine» face à la Russie, dit Charles III

• À lire aussi: L'occupant russe fait état de frappes ukrainiennes dans la ville occupée de Melitopol

• À lire aussi: La «guerre hybride» entre Russie et Occidentaux durera «longtemps»

L'Ukraine et la Russie ont utilisé un très grand nombre de munitions d'artillerie depuis que Moscou a envahi son voisin en février 2022, ce qui provoque des inquiétudes sur le stock que possèdent les États-Unis qui a fourni beaucoup de munitions à Kyïv.

«L'incroyable niveau de consommation de munitions» est une «grande leçon» du conflit en Ukraine, qui reste une «guerre régionale limitée», a déclaré le général Mark Milley.

«S'il y avait une guerre dans la péninsule coréenne, ou une guerre de puissances entre les États-Unis et la Russie, cette consommation serait extraordinaire», a-t-il ajouté.

«Nous avons encore du travail pour s'assurer que nos (...) stocks sont prêts» afin de faire face à toutes les situations, a affirmé Mark Milley.

Un haut responsable du Pentagone, Gabe Camarillo, avait affirmé la veille que les États-Unis investissaient pour produire davantage de munitions d'artillerie.

M. Camarillo a précisé que le pays cherchait à produire plus de munitions de calibre 155 mm, de lanceurs et missiles Javelin ainsi que de munitions pour les systèmes de lance-roquettes de précision Himars.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.