/news/world

L'entrepreneure fraudeuse Elizabeth Holmes arrive en prison

Elizabeth Holmes, l'ex-star de la Silicon Valley condamnée à plus de 11 ans de prison pour fraude à la tête de sa start-up Theranos, a entamé sa peine mardi dans une prison au Texas.

• À lire aussi: L’ex-étoile de la biotech Elizabeth Holmes attendue en prison le 30 mai

• À lire aussi: Une ancienne vedette américaine aurait tenté de fuir vers le Mexique avant sa condamnation

Le Bureau fédéral des prisons (BOP) a confirmé à l'AFP que l'ancienne entrepreneuse est arrivée à la prison fédérale de Bryan, dans le Texas, comme l'ont observé des journalistes.

En janvier 2022, au terme d'un procès de quatre mois, Elizabeth Holmes a été condamnée pour tromperie dans le cadre de levées de fonds pour Theranos, qui affirmait pouvoir révolutionner l'univers des diagnostics médicaux.

Elle a tenté plusieurs recours en justice pour ne pas aller en prison en attendant un éventuel procès en appel, espérant faire invalider sa condamnation, mais ils ont été rejetés.

A 39 ans, vingt après avoir fondé la start-up, elle est donc derrière les barreaux dans un établissement pour femmes, doté d'un dispositif de sécurité « minimum ».

Photo AFP

D'après le site du BOP, ce type de prison a des dortoirs, un nombre faible de gardiens et des programmes de réinsertion.

Theranos promettait des diagnostics plus rapides et moins chers que ceux des laboratoires traditionnels, grâce à des méthodes présentées comme révolutionnaires, permettant des tests multiples avec une toute petite quantité de sang.

Mais la technologie n'a jamais fonctionné comme promis et l'entreprise a fermé ses portes en 2018, laissant sur le carreau des investisseurs qui avaient injecté plusieurs centaines de millions de dollars au capital de l'entreprise.

Elizabeth Holmes a toujours clamé sa bonne foi, niant avoir cherché sciemment à tromper les investisseurs.

Mi-mai, le juge Edward Davila lui a ordonné, ainsi qu'à l'ancien directeur des opérations de Theranos, Ramesh « Sunny » Balwani, de restituer solidairement 452 millions de dollars à des investisseurs.

Parmi eux, Rupert Murdoch, à qui les deux anciens partenaires doivent 125 millions de dollars.

Dans un entretien au New York Times, publié début mai, Elizabeth Holmes a expliqué qu'avant même les dommages-intérêts, elle n'était pas en mesure de s'acquitter de ses frais d'avocats, que l'accusation a chiffré à plus de 30 millions de dollars.

« Je vais devoir travailler durant le restant de mes jours pour les rembourser », a-t-elle dit.

La presse a rapporté qu'elle avait épousé en 2019 Billy Evans, dont la famille possède une chaîne d'hôtels. Elle a deux enfants en bas âge.

Son histoire a fasciné les médias américains, car avant sa déchéance, elle incarnait une certaine image de la Silicon Valley innovante.

En 2014, Forbes évaluait la fortune de Mme Holmes à 4,5 milliards de dollars et la décrivait comme la plus jeune femme milliardaire n'ayant pas hérité de sa fortune.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.