/regional/sherbrooke/estrie

Sclérose latérale amyotrophique: activités de financement pour le mois de sensibilisation

C'est le début du mois de la sensibilisation à la sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie neurodégénérative qui entraîne une paralysie des muscles et dont il n'existe aucun remède encore à ce jour. Tout au long du mois de juin, des activités de financement vont se dérouler pour améliorer le sort des personnes touchées.

C'est le début du mois de la sensibilisation à la sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie neurodégénérative qui entraîne une paralysie des muscles et dont il n'existe aucun remède encore à ce jour. 

Tout au long du mois de juin, des activités de financement vont se dérouler pour améliorer le sort des personnes touchées.

On compte à ce jour 3000 Canadiens atteints de la SLA. De ce nombre, 600 sont au Québec, dont une trentaine en Estrie.

La Sherbrookoise Liette Blais en fait partie. La vie de toute sa famille a complètement basculé au printemps 2021, quand le diagnostic de la sclérose latérale amyotrophique est tombé. Comme tous ceux frappés par cette maladie neurologique dégénérative, son état se dégrade peu à peu.

TVA NOUVELLES

«Depuis plus d’un an Liette ne parle plus et elle est nourrie presque uniquement directement à l’estomac, a raconté son conjoint, Julien Lachance. Ce qui est difficile, c’est de vivre des deuils à répétition, des facultés qui partent et qui ne reviendront pas. Et aussi il faut se préparer au départ parce que c’est une maladie dont on ne guérit pas.»

L’ex-conseiller municipal de Sherbrooke agira comme président d’honneur de la Marche pour vaincre la SLA qui se tiendra le 10 juin prochain autour du Lac-des-Nations. Avec l’aide d’une application sur laquelle elle peut écrire, Liette a tenu à remercier tous les participants.

TVA NOUVELLES

«Les fonds recueillis iront à la recherche et à l’aide aux personnes atteintes de la maladie. Avec les neuf marches organisées dans la province en juin, l’objectif est d’amasser 200 000 $», a indiqué Mario Goupil, membre du conseil d’administration de la Société de la SLA du Québec. 

TVA NOUVELLES

Ce dernier continue à mener le combat, 14 mois après le décès de sa femme Lisette, emportée par la SLA.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.