/regional/abitibi

Quelque 1200 sapeurs combattront les feux sur le territoire d’ici le 12 juin

D’ici le 12 juin, ce seront 1200 à 1300 effectifs, incluant ceux de l’international, qui seront disponibles sur l’ensemble du territoire québécois pour combattre les feux, a détaillé lors d'un point de presse mardi le ministre de la Sécurité publique François Bonnardel.

Ces informations surviennent alors que la région est en proie à d'importants feux de forêt. Mardi, 230 pompiers combattaient 13 feux alors que 78 incendies faisaient toujours rage en Abitibi.

Pour le ministre de la Sécurité publique François Bonnardel, les priorités dans la région sont «sauver des vies, sauver des communautés et sauver les infrastructures névralgiques que sont Hydro-Québec».

• À lire aussi: Feux de forêt: les avis d'évacuation levé à Sept-Îles

• À lire aussi: Présence de smog: comment en limiter les conséquences sur la santé?

• À lire aussi: Débat d’urgence à Ottawa sur les feux de forêt

Sans être encourageante, les nouvelles en provenance de Normétal sont meilleures qu’appréhendées par les prévisions.

Selon une porte-parole de la SOPFEU contactée par TVA Nouvelles, le feu serait en effet toujours à 2,5 km du village.

Vers 15h mardi, un nouvel incendie a été localis entre Normétal et Saint-Lambert.

La municipalité de La Reine a décrété mardi, vers 15h30, l’état d’urgence. Elle «demande à ses citoyens de se préparer à une éventuelle évacuation.»

À Lebel-sur-Quévillon, même si la situation est particulièrement sujette à changements en raison des vents, les feux semblent s’être stabilités.

Les mesures d’urgence ont ainsi pu réintégrer Lebel-sur-Quévillon, alors qu’elles avaient dû évacuer les lieux lundi.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.