/regional/quebec/quebec

Ville de Québec: 3 concepts de signatures visuelles pour le tramway

Courtoisie de Alstom

La population de Québec sera appelée à voter, en 2024, pour choisir une des trois «signatures visuelles» du véhicule Citadis (modèle Spirit) du tramway présentées par Alstom.

Les trois concepts, qui se ressemblent passablement et qui ont été présentés en point de presse vendredi matin, s’appellent Boréal, Harfang et Citadelle. 

Citadelle

Courtoisie Alstom

Citadelle

Les rames sont les mêmes dans les trois modèles, mais c’est surtout la luminosité qui diffère.  

Harfang

Courtoisie Alstom

Harfang

Boréal

Courtoisie Alstom

Boréal

«Chacun des trois concepts vise à mettre en valeur un aspect du caractère unique de la ville de Québec. Les citoyens pourront participer à la sélection du design de leur tramway en 2024», a-t-on expliqué. 

Interrogé sur le fait de permettre aux citoyens de voter que sur des éléments esthétiques du tramway, le maire Marchand a rappelé que la population s’était déjà prononcée sur le projet lors du scrutin municipal de l’automne 2021. 

Il a accusé ceux qui militent encore pour un référendum sur le tramway de vouloir «tuer le projet». 

«On ne va pas recommencer, à chaque fois, [avec] cette idée [de] certains opposants [qui] souhaitent [...] tuer le projet, de toujours vouloir une consultation. Et même si ce référendum-là était positif, dans un an, on nous dirait: il faut faire un référendum parce qu’il y a certains éléments qui ont changé et que les gens voudraient se prononcer. Ça ne finira jamais», a répliqué le maire de Québec, Bruno Marchand, visiblement irrité. 

De son côté, Claude Villeneuve, chef de l’opposition à l’Hôtel de Ville, a déploré le fait que «ça laisse un peu l’impression que c’est un peu sur les détails cosmétiques qu’on se tourne vers les gens finalement».  

La «part du lion» pour La Pocatière

Pour la première fois depuis la signature du contrat pour le matériel roulant, deux hauts dirigeants d’Alstom étaient présents à un point de presse consacré au tramway de Québec. Ces derniers ont soutenu que «la part du lion» de la construction des rames sera pour l’usine d’Alstom à La Pocatière.  

Photo Taïeb Moalla

Comme le contrat signé le 24 avril dernier le stipule, cela représentera «plus que 25%» de la construction. Mais Jean-François Packwood, directeur de projet du tramway de Québec à Alstom, n’a pas voulu être plus précis sur le pourcentage de la construction à La Pocatière.  

«On est en train d’établir la chaîne d’approvisionnement [...] La Pocatière va assembler les véhicules, va assembler les bougies, va faire les tests statiques, va faire les tests dynamiques, a soutenu M. Packwood. Il n’y a aucune autre usine qui fait autant de scopes [tâches].» 

Courtoisie Ville de Québec

Froid et dénivelé

Les hauts dirigeants d’Alstom ont insisté pour dire que les véhicules choisis sont «adaptés à l’hiver» de Québec et qu’ils circulent déjà à d’autres endroits au Canada, comme à Ottawa et à Toronto. 

Les rames sont les mêmes dans les trois modèles, mais c’est surtout la luminosité qui diffère.

Courtoisie Alstom

Les rames sont les mêmes dans les trois modèles, mais c’est surtout la luminosité qui diffère.

L’isolation thermique, le double vitrage, plusieurs éléments chauffants (dont les planchers) ont été présentés dans le but de démontrer que le tramway résistera bien au verglas, au vent, à la neige, à la glace, et aux intempéries. Le confort des voyageurs est une priorité, ont-ils répété. 

Il sera notamment possible que les portes des rames ne s’ouvrent que sur demande lors de froids extrêmes, a-t-on fait savoir. Les fils électriques pourront être bien grattés en cas de verglas grâce à un «racloir» qui est rajouté au «pantographe», soit le bras articulé qui réalise le contact avec le fil électrique du haut. 

Les hauts dirigeants d’Alstom ont également assuré que la topographie de Québec ne présente pas de problème particulier.  

Chaque rame du tramway électrique comportera quatre modules et sept paires de portes. 

Elle pourra accueillir 272 passagers, dont 88 assis. L’accessibilité universelle sera garantie dans le tramway, qui pourra également accueillir des vélos. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.