/regional/montreal/lanaudiere

EXCLUSIF: L’ex-syndicaliste Gérard Cyr ferait pression à Terrebonne pour Accurso

Yves Poirier | TVA Nouvelles

La semaine dernière à J.E., on revenait sur les agissements de l'ex-maire de Terrebonne et les liens inappropriés qu'il entretenait. 

• À lire aussi: Le maire avait un plaisir fou sur le «Touch» 

• À lire aussi: «J.E.» | Portrait d’une époque sombre au Québec 

• À lire aussi: La Ville de Terrebonne réagit 

Aujourd'hui, la nouvelle administration de Marc-André Plante dénonce les agissements d'un ancien chef syndical qui a longtemps régné dans la construction, Gérard Cyr. 

Son nom a défrayé les manchettes et a souvent été mentionné devant la Commission Charbonneau. Il a déjà été aperçu aux premières loges d'une assemblée municipale. Ce qui l'intéresse aujourd'hui? Ce serait le développement d'un terrain, un terrain qui appartient à nul autre que...Tony Accurso. 

En 2010, M. Accurso a fait l’acquisition de l'ancienne pépinière de la Ville de Montréal, à Terrebonne. Selon la dernière mise à jour au registre des entreprises, ses deux compagnies à numéro, dont il est principal actionnaire, détiennent encore le vaste terrain: 120 hectares à zonage résidentiel. 

Ce lot pourrait un jour faire partie du méga projet immobilier Urbanova dans une ville qui connaît depuis quelques années l'une des plus fortes croissances démographiques au Québec. 

«Je veux être très clair, les terrains de l'ancienne pépinière de Montréal ne sont pas dans nos priorités de développement au cours des prochaines années», insiste le maire de Terrebonne Marc-André Plante. 

Si Terrebonne n'entend pas à court terme donner le feu vert au développement du terrain de Tony Accurso, les pressions, elles, se font sentir, prétend le maire Plante. Et les interventions viendraient de Gérard Cyr. L'ex-chef syndical des tuyauteurs, âgé de 77 ans, assiste régulièrement depuis quelques mois aux assemblées du conseil. Lundi encore, il était présent, assis dans la première rangée. 

TVA Nouvelles a interrogé le maire de Terrebonne à cet effet : 

Maire Plante: «Quelles sont ses réelles intentions [à Gérard Cyr] en lien avec sa présence? Une chose est sûre, c'est qu'il exerce une pression auprès de membres du conseil municipal.» 

TVA Nouvelles: «Mais est-ce que M. Cyr vous a interpellé, M. le maire?» 

Maire Plante: «Oui, directement, lors d'une séance du conseil municipal, j'ai été interpellé et je lui ai signifié qu'il devait s'inscrire au registre des lobbyistes. Depuis ce temps, je n'ai pas eu de nouvelles.» 

TVA Nouvelles: «Qu'est-ce qu'il vous a dit concrètement?» 

Maire Plante: «Essentiellement, qu'il souhaitait discuter du développement des terrains de l'ancienne pépinière de Montréal.» 

Joint au téléphone, Gérard Cyr nie ce que le maire Plante avance. 

«Je suis un citoyen de Terrebonne et je vais aux assemblées. Je n'ai aucun mandat de personne et je n'ai jamais pris le micro à la période de questions, jamais. Je n'ai jamais parlé au maire. Je n'ai jamais eu de meeting avec lui, jamais. S'il y a quelqu'un de tranquille, c'est bien moi.» 

Cependant, dans un document daté de juin de 2017 dont TVA Nouvelles a obtenu copie, on apprend que Tony Accurso a autorisé la Ville de Terrebonne à divulguer et remettre copie à Gérard Cyr de tout document ou information en lien avec le fameux terrain que l'ancien entrepreneur souhaite développer. 

Notons que Tony Accurso n’a pas répondu à notre demande d’entrevue. Son avocat n’a pas voulu commenter.

Dans la même catégorie