/finance

Quels recours contre les vols de colis?

TVA Nouvelles

Après le Vendredi fou et le Cyber lundi, nombreux seront les consommateurs à attendre la livraison de leurs achats réalisés en ligne. Le problème, c’est qu’en leur absence, les paquets seront parfois livrés sur le pas de leur porte, à la portée de tous.

Alors qu’arrive-t-il si un colis se fait voler? A-t-on des recours?

Tout à fait, affirme l’Office de la protection du consommateur (OPC), qui signale que les cas de vol de colis sont de plus en plus nombreux.

«On a vu parfois des commerçants rejeter le blâme sur l’entreprise de livraison ou encore fournir au consommateur une photo montrant que le colis a bel et bien été laissé sur le perron, mais tout ça, ça ne change rien à la responsabilité du commerçant qui est d’envoyer le colis dans les mains du consommateur», indique Charles Tanguay, porte-parole de l’Office de la protection du consommateur.

Dans un tel cas, ajoute M. Tanguay, le client est en droit d’exiger qu’on lui renvoie un colis ou qu’on annule tout simplement la transaction. Le consommateur doit toutefois signaler la situation au commerçant le plus rapidement possible.

En cas de litige, des recours sont également possibles, notamment si l’achat a été fait avec une carte de crédit. Le client peut contacter la banque émettrice de la carte pour lui faire savoir qu’il n’a pas reçu le bien pour lequel il a payé. L’institution financière pourra alors annuler la transaction et émettre un remboursement.

Certaines compagnies de livraison demandent obligatoirement la signature du consommateur avant de laisser le colis. TVA Nouvelles a suivi un facteur de Postes Canada pendant une partie de son parcours.

«Je ne laisserais pas un colis à la vue et à la portée de tout le monde, a-t-il dit en expliquant qu’il se fiait à son bon jugement. Si le colis n’est pas visible, je pourrais le laisser à la porte.»

Dans la même catégorie