/finance/consumer

Vers une hausse des faillites personnelles en 2019

TVA Nouvelles

Le nombre de dossiers d’insolvabilité devrait augmenter au Canada en 2019, selon un expert en redressement et insolvabilité.

«Probablement qu’il va y avoir une hausse du nombre de dossiers d’insolvabilité au Canada en 2019 à cause des taux d’intérêt qui ont monté en 2017 et 2018», a expliqué Éric Lebel, associé chez Raymond Chabot Grant Thornton, mercredi, en entrevue avec Mario Dumont. 

C’est que les taux d’intérêt et le nombre de dossiers d’insolvabilité sont intimement liés.  

Entre 1996 et 2000, les taux d’intérêt ont augmenté chaque année. «L’impact s’est fait sentir chez les bureaux de syndic deux ans plus tard», a noté le conseiller en redressement financier.

Si l’augmentation normale du nombre de dossiers d’insolvabilité est de 3 à 5 %, de 1998 à 2003, cette augmentation était plutôt de 20 %.

«Ce n’est pas l’année que le taux monte que les dossiers augmentent. Car la personne va couper des choses un peu partout pour essayer de s’en sortir sans avoir à appeler un syndic. Mais au bout d’un an, un an et demi, la personne est essoufflée, fatiguée et là elle nous appelle», a expliqué Éric Lebel.

Comme les taux ont augmenté de 2017 à 2018, le nombre de faillites personnelles au Canada devrait bondir. 

L’expert en redressement et insolvabilité rappelle aux consommateurs de toujours établir un budget, de vivre selon ses moyens et de n’avoir qu’une seule carte de crédit pour avoir des finances saines.

 

Dans la même catégorie